Emotions, mode d’emploi??

Moi, je dirais bien des trucs du genre:

On Est intelligence et émotions!

Intelligent et courageux, l’homme qui va à la rencontre de ses émotions. Malheureux, celui qui va à leur encontre.

Un chemin qui m’éloigne de moi, ne me mène nulle part.

Le chemin vers soi est le plus âpre!

A écouter:

Ilios Kotsou.

Pioché sur le Net. Voici ce que disent de grandes voix:

Les mots manquent aux émotions. Victor Hugo

N’éprouver que ses propres émotions, c’est une triste limitation. -André Gide

Un cœur aimant est la plus vraie des sagesses. –Charles Dickens

Tout le secret de l’art est peut-être de savoir ordonner des émotions désordonnées, mais de les ordonner de façon à en faire sentir encore mieux le désordre. – Charles-Ferdinand Ramuz

Je suis resté un moment sur place, déstabilisé. J’avais tellement l’habitude d’exagérer, de manipuler, de faire semblant… que mes émotions n’étaient plus légitimes. – Virginie Despentes

Ce but, le but du roman, c’est de peindre l’homme; et, qu’on le prenne dans un milieu ou dans l’autre, aux prises avec ses idées ou avec ses passions, en lutte contre un monde intérieur qui l’agite, ou contre un monde extérieur qui le secoue, c’est toujours l’homme en proie à toutes les émotions et à toutes les chances de la vie. – George Sand

Je ne suis ni mes pensées, ni mes émotions, ni mes perceptions sensorielles, ni mes expériences. Je ne suis pas le contenu de ma vie. Je suis la Vie. Je suis l’espace dans lequel tout se produit. Je suis la conscience. Je suis le Présent. Je suis. – Eckhart Tolle

O Moi ! O la vie !

O moi ! O la vie ! Les questions sur ces sujets qui me hantent,
Les cortèges sans fin d’incroyants, les villes peuplées de sots,
Moi-même qui constamment me fais des reproches, (car qui est plus sot que moi et qui plus incroyant ?)
Les yeux qui vainement réclament la lumière, les buts méprisables, la lutte sans cesse recommencée,
Les pitoyables résultats de tout cela, les foules harassées et sordides que je vois autour de moi,
Les années vides et inutiles de la vie des autres, des autres à qui je suis indissolublement lié,
La question, O moi ! si triste et qui me hante – qu’y a-t-il de bon dans tout cela, O moi, O la vie ?

Réponse:
Que tu es ici – que la vie existe et l’identité,
Que le puissant spectacle se poursuit et que tu peux y apporter tes vers. –
Walt Withman

Your Online Choices Logo

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *