Conflict or not conflict?

On se lève ouvert! Trois pas et on se referme. Parler avec l’autre, on le fait tous les jours. C’est possible. Echanger, ça l’est moins. Se comprendre, encore moins. Et s’entendre? Plus du tout! Ennemi potentiel, ami potentiel? Tel est l’autre. Tel je suis. Qui est-il? Qui suis-je? Que sommes-nous? Quelle somme faisons nous? Questions, questions, questions!

Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre. – Bernard Werber

Comment se dépatouiller avec l’adversité quand on se sent petit, faible et un peu bidochon?

Clo

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *