Ode à Mehluzinn!


C’est pas mal, internet.
Moi, j’adore facebooker
Avec la fée-sornette,
Trop longtemps éloignée.

Je vois comme une fête,
A nous re-rencontrer.
Ce sera super chouette
De nous re-entretuer.

Il te faut être honnête
Pour pouvoir accepter
Qu’un vieux sorcier-poète,
Est bien mieux qu’une fée.

Si je veux être honnête,
Moi, je dois abdiquer,
Devant la fée-sœurette,
Ce vieux rôle d’aîné.

C’est pas mal, internet.
Il me redonne cette fée
Qui manque à ma planète,
Trop longtemps esseulée!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.