Mon œil de jardinier!



Tu dis que mon regard t’est chaud.
Je t’ai rencontré, quand tu végétais.
Je t’ai tutoré, un peu arrosé. Voilà!

Tu dis que mon regard t’est beau.
Quand j’ai vu que tu te redressais,
J’ai gardé ma main tendue vers toi.

Tu dis ce que je vis, moi, en verso.
Quand j’ai su que tu te redressais,
Je t’ai vu. De toute beauté. Voilà!

Merci à toi!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.