S’il se mettait à pleuver?


S’il se mettait à pleuver,
Comme ça a fait, l’autre année?
Sûr qu’il faudra en passer,
Du bois, dans la cheminée.

S’il se mettait à neiger,
Comme c’était, l’hiver dernier?
Sûr que l’on va se moucher,
Jusqu’à la fin de l’été.

S’il se mettait à souffler
De ce vent contre-nature?
C’est sûr que l’on va trembler,
A l’étroit dans nos chaussures.

S’il se mettait à souffler
De ce vent contre-culture?
Un printemps inachevé,
Ce n’est pas une sinécure!

S’il se mettait à pleuver,
En un dernier tour de piste,
De cette sueur caniculée
Et que crame ce qui existe?

Si se mettaient à brûler
Tous les futurs qui existent?
Comment va-t’on exister,
Sans ces obscurs futuristes?

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.