Derrière ses grands carreaux!


Derrière ses grands carreaux,
Il a les yeux dans le vague.
Il vous voit, de là-haut.
Ne croyez pas qu’il divague!

Si Gaspard a bon dos
Et fait rire la cantonade,
Sachez qu’ici, plus tôt,
Il s’est montré camarade.

Derrière ses grands carreaux,
Ses yeux clairs sont des vagues
Qui n’écument que le beau,
Donnent et ainsi vous alpaguent.

Gaspard, comme tout ado,
Prend tout à la rigolade.
Ne gueulez pas trop tôt,
Vous gâteriez sa façade!

Derrière ses grands carreaux,
Il rit à ses propres blagues.
Il n’est rien de plus beau
Qu’un gamin qui s’extravague.

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.