C’est, à peu près, à ton âge!



Ma vie était à l’étiage,
Moi, j’étais désabusé.
J’étais toujours en naufrage,
J’hésitais à continuer.

Je me suis fait ce message :
Tu devrais mieux regarder
Le cœur de l’oiseau volage,
Les barreaux vont s’effacer!

J’ai pris la posture du sage,
Qui ne fait que respirer.
Se sont barrés les nuages
Et ma vie a commencé!




Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.