Les vents de l’enfer!


Les vents de l’enfer
Sont parfums de charnier.
On ne peut rien faire
Que se boucher le nez.

L’odeur de la peur
Qui règne, en entité,
Donne à la sueur
D’étranges qualités.

L’enfer est sur Terre,
Ce n’est pas compliqué.
C’est aussi sur Terre
Que le ciel est caché.

Pourquoi vouloir l’heure?
Ton corps vit en été.
Si tu cherches l’erreur,
Veux-tu la vérité?

Les vents de la Terre
Nous disent l’autre côté.
Ce n’est pas mystère,
On est tous concernés.

Les vents de l’enfer
Vont tout nous assécher.
Le ciel est sur terre,
Allons donc le chercher!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.