Le temps est dérouté!


Je redoute, il est vrai,
Tes concepts météo-logiques.
Car s’ils s’avéraient vrais,
Viendrait la fin de l’âge toxique!

Ce n’est pas faute, tu sais,
D’avoir connu le pronostic.
Mais on n’écoute jamais,
Si on sous-traite la politique.

Je redoute, tel ce pet
Qui est seul au moment critique,
De mourir à jamais,
Absorbé par un vent unique!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.