Quand on est à parler!


On se spirite et on se parle, sans plus rien prononcer.
Les sens donnent de la consistance, on se reconnaît.
Alors, plus rien n’a d’importance, on peut parler vrai.

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.