Tu vas pouvoir rester!


Tu es couvert de sang,
Tu es couvert de boue.
Tu trembles de fatigue.

Des enfants jouent dans l’eau.
Toi, tu tombes à genoux.
Tu pleures et tu respires.

De grandes ombres sur toi,
Les enfants sont tout droits
Et les adultes arrivent.

On te donne à manger,
On t’emmène te laver
Et tu peux te coucher.

Cette ombre qui te broie
S’est un peux estompée.
Tu vas pouvoir rester!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.