Alors qu’il est un entier!


Si Pom-Pom est en retard,
S’il est long à communier,
S’il a encore ses nageoires,
C’est qu’il doit se fignoler.

J’ai adoré son sourire,
Je m’en souviens pleinement.
Et les trois larmes de rire
Qu’il m’offrait, car lui content.

Si Pom-Pom est cavérique,
C’est qu’il ne doit pas manger.
Si Pom-Pom est colérique,
C’est que tout doit le gonfler.

S’il sait paraître en public,
Il garde son enfer privé.
Il se croit anecdotique,
Alors qu’il est un entier.

Si Pom-Pom est sympathique,
C’est parce qu’il est tel il est.
Faisons bien taire les critiques,
Le jour où l’ange apparaît!

Facebooktwitter

Le ciel était revêche!


Le ciel était revêche
Et le vent sous écoute.
Une vilaine pluie rêche
Explosait sur la route.

Les cheveux démêlés
S’étiraient, sous la douche.
La gargouille, atterrée,
Hoquetait de sa bouche!

Facebooktwitter

Une belle nuit d’été!



Je peux encore concevoir.
Mais, je peine à achever.
Si tu me dis qu’il est tard,
Je vais monter au premier.

Je ne vois rien dans le noir,
Il faudra bien s’en passer.
Je suis tout seul, sur le soir,
Par une belle nuit d’été…

Facebooktwitter

Les adoleschiants, tome 2: La geste de Joris!


Joris vient poser ses fesses
Sur son vélo-chevrolet.
Il est clair que sa vitesse
A fortement augmenté.

Il est passé par ici,
Il repassera par là.
Aujourd’hui, c’est mercredi,
Rider est parti tout droit.

Sa monture traverse la nuit
Et lui déroule un tapis.
La lueur est avec lui.
Suivons-le, c’est par ici!

Facebooktwitter

A te regarder vivre!


Je te vois, dans l’herbe,
Le nez dans les étoiles.
Je te trouve superbe,
Le regard sur le voile.

Je te vois sur terre,
Ancré, là, dans ta toile.
Et je sens, dans l’air,
Le parfum de tes voiles!

Facebooktwitter

Sky-Rider se patatrasse!

Public



Le jour où Sky-Rider alla se mouillasse,
Moi, je l’attendais à la bonne place
Et j’ai pu prendre cette photo-poème!


C’est toi, le Rider, à la baignasse?


Tu sors de la trace,
Tu dérapasses.
Et puis tu tombasses
Dans la flaquasse,
Où tu piétinasses
Dans la bouillasse,
Et te tartinasses
Tout en merdasse!

Tu sais pas tenir sur tes échasses?


Il faut toujours que tu te plaignasses!
Laisse-tomber, il n’y a pas de casse.
Mais, fais un peu attention, quand même!

Facebooktwitter

Toi, le bambin joli!


Eh, toi, le bambin joli,
Quand tu clapes dans la gamelle,
Crois-tu que tu es maudit,
Un peu cloué, aux aisselles?

Dis, toi, le bambin joli
Qui vient juste d’être garçon,
Que feras-tu de ta vie,
A ton âge de raison?

Je vais travailler aussi,
Sans trop faire de façons
Et puis mourir dans mon lit.
Dormir ma vie, sans passions!

Quel est ce bambin joli
Qui, aux manifestations,
Vient pour bousculer la vie
Et nous chanter sa chanson?

Je me demande si, la nuit,
La lune perce les chapeaux.
Et je n’ai pas bien envie
D’avoir une vie de blaireau!

Vole, toi, le bambin joli
Qui est aussi un ado!
Écoute un peu tes envies,
Sors le lapin du chapeau.

Dis-moi, le bambin joli,
A deux pattes et à bretelles,
Est-ce qu’elles se sont racornies,
Fonctionnent-elles, encore, tes ailes?

Facebooktwitter

Ôde à Crevette!


Viens-t’en donc, avec nous,
Toi, mon petit squelette!
Mes excuses à genoux,
Toi, ma gentille Crevette.

Tu me suis, de partout,
Jusqu’à mettre ta tête
Entre marteau et clou,
Dans ta vie de sœurette.

Tu es gardien, jaloux
De ton dieu, de ton maître.
Ton regard de hibou
Lui fait perdre la tête!

Mes excuses à genoux,
Tu n’es pas un squelette.
Salut, au garde-à-vous,
A la gentille Crevette!

Facebooktwitter