Oh, combien de fois!

Oh, combien de fois je l’ai entendu, ça.

Moi: — Est-ce que tu m’as écouté là?
Lui: — Bin oui.
Moi: — Et t’en penses quoi?
Lui: — Bin, oui!

Mais, « Tu me saoules », je ne l’entends pas.

Facebooktwitter

Je te donne mon nom!


Je te donne mon nom,
Je te donne mes rets.
Prends juste le Bon
Et laisse le Mauvais.

Je prendrai du Bon,
Aussi du Mauvais.
Parce que sinon,
Ça ne fait pas Vrai.

Tout seul, en ton nom,
Tu vis désormais.
Tu offres ton nom,
A tous nos Après!

Facebooktwitter

Je parle à Choupie!


Je deviens fou,
Je parle chat.
Je parle à Choupie!

Quand elle est floue,
Bouffe comme un rat,
Je lui miaule des Si.

Bouffe pas beaucoup,
Garde ton poids
,
Le tout en Miauli.

Je deviens fou,
Je parle chat.
Je parle à Choupie!

Facebooktwitter

A pleine école!


Beau navire éolien
Qui rase le sol,
Tu sais, en ton instinct,
Où sont les pôles.

C’est un bateau de rien,
A même le sol.
Il sait, sans penser loin,
Quand c’est l’école.

Il n’a besoin de rien,
Qu’un peu de sol,
Pour se poser plus loin.
L’hirondelle vole!

Beau navire éolien,
Contre-formol,
Guide tes orphelins,
Dans ton survol!

Des navires éoliens,
Des heures de vol,
Il en faudrait combien
Pour pleine école?

Facebooktwitter

Ces mots que j’ai pour moi!


Je reste entre mes deux yeux,
Je prends du temps pour moi.
Et j’en arrive à entendre
Ce que je veux me dire.

Alors, très activement,
Je cultive du néant,
Et c’est en l’ensemençant,
Que je deviens gagnant.

Alors, je donne à mes yeux
Ces mots que j’ai pour moi.
Et si je peux me surprendre,
Je me claque d’un rire!

Facebooktwitter