Des grouillants!

Si on laissait des traces,
Comme celles des limaces,
Sûr, en fin de journée,
Ce qu’on pourrait glisser!

Sur la peau, une trace
Par pensée dégueulasse!
Sûr, en fin de journée,
Il faudrait se laver.

A piller en rapaces,
A bouffer en voraces,
On va être obligés
De s’entre-dévorer!

Facebooktwitter

Là, ça craint!

Quelque chose s’est passé,
Fond de l’air changé.
Une humeur délétère
A envahi la terre!

Les oiseaux effacés,
Les insectes énervés.
On regarde, tous, en l’air.
Une ombre est sur la terre!

Des nuages chargés,
La grêle va tout hacher.
Va pleurer ta misère,
Petit peuple de la terre!

Facebooktwitter

Arlerte, alerte!

Je suis désolé de vous alertez.
Je suis une Cassandre réincarnée.

Pour moi, le pire qu’il pourrait nous arriver,
C’est qu’au lieu de se battre, chacune en leur temps,
Toutes les générations aient à se battre ensemble!

Ce sera dans mon temps et mon vivant.
J’en suis désolé pour tous les enfants!

Facebooktwitter

Corona predict!

De petits trous-trous gigognes,
Pour enterrer les parents!
De jolis crédits-cigognes,
Pour encager leurs enfants!

Leurs enfants ont des enfants.
Comment bien s’en occuper?
Le monde est bien différent
Et, en plus, il va changer!

Ils vivent dans notre monde,
Petits-enfants, en clapier!
L’ennui, dans ces têtes blondes,
Est à ne pas à négliger!

Facebooktwitter

Le Temps, pour ou contre Toi!

J’étais tant dans mon ardeur,
Que cette journée,
Je ne l’ai pas vue passer!

Elle traîne un peu en longueur,
La belle journée.
Je ne la vois pas passer!

Las, dans les temps où la peur
Veut nous naufrager,
Nos journées vont diverger!

Facebooktwitter

Petit têtard!

Un petit têtard
S’éloigne de la mare.
Le petit connard
Est au désespoir!

Le petit connard
Bouffe comme un canard.
Il ne comprend rien.
Ai-je fait un crétin?

Le petit têtard
Parle comme un canard.
Ce n’est pas demain
Qu’il prendra le train!

Le petit connard
Monte sur le trottoir.
Il court, c’est demain,
La Saint Valentin!

Le petit têtard,
Gavé de hasards,
Protège les demains
De ses p’tits crétins.

Le petit connard
Nous pollue l’espoir.
Il fout tout en l’air,
Nous fait un désert!

Il est un peu tard,
Pour refaire l’histoire.
Le petit têtard
Est bien un connard!

Facebooktwitter

Par le ciel!

Maintenant, tu vis, en surnombre, dans des cages industrielles.
Par le ciel, tu creuses ta tombe, avec tes peurs existentielles.

Maintenant, tu pourris le monde, d’une horreur artificielle.
Par le ciel, tu salis les ondes, avec tes peurs excrémentielles.

Quand tu partiras pour l’ombre, tu laisseras des séquelles!

Facebooktwitter

Marche ou crève 2 !

Comme moi, mon ombre est lasse.
Elle voudrait rester sur place.
Je vais devoir la laisser
Et continuer d’avancer!

Mon ombre est à la ramasse.
Elle regarde le temps qui passe.
Mon ombre s’est arrêtée.
Je la sens se détacher.

Il faut que je me déplace,
Pour éviter les Voraces.
Viens, mon ombre, ma moitié.
Je peux encore te porter!

Facebooktwitter