Prédigérés!

Je la vois, la grande gueule,
Derrière le Corona.

Elle avance, masquée
D’un écran de fumée.
Elle n’est pas bégueule,
La mangeuse de droits!

Je la vois, la grande gueule,
Derrière le Corona!

Facebooktwitter

Et demain?

Est-ce ça va durer longtemps? Je Suis 11 septembre, je Suis Charlie.
Je suis le gouvernement.

Est-ce qu’à l’après, notre monde sera différent?

Facebooktwitter

Anges-gardiens!

Ces tout petits anges planent, là-haut, au-dessus de nos toits.
Ils se ruent, au premier coup de canon, sur le champ de bataille.

Ces petits anges ne devraient pas hécatomber, comme du bétail!

Facebooktwitter

Bon gré, malgré!

Cahin-caha!
Je suis l’autre, devant moi.
Cahin-caha!
On marche, tous au pas.

Gamin, k.o.,
Je regarde dans mon dos.
Quelqu’un comme moi!
Je ne le reconnais pas.

Quelqu’un, allo?
Qu’est-ce que tu fais de beau?
Allo, calin!
Dis-moi que tu vas bien!

Cahin-caha!
La vie qui marche au pas.
Cahin-caha!
On avance devant soi!

Facebooktwitter

La peur, premier danger!

Cette panique ne se voit pas chez les gens civilisés.

Avaler n’importe quoi pour se protéger.
Pourquoi cet émoi pour le papier-wc?
Eloigne-toi de moi, je ne veux pas te regarder.

Quel affreux niveau d’angoisse certains doivent supporter!

L’horreur est dans la tête de ceux qui alimentent la peur sur internet.

Arrêtez, arrêtez, n’écoutez pas ce que vous lisez!
Arrêtez, écoutez-moi, je vais vous dire la vérité.

« Avaler un chinois peut vous préserver! »

Attention, ne vous jetez pas sur votre voisin de palier. Ne faites pas n’importe quoi. Quand je dis d’avaler un chinois, je ne parle pas de quelqu’un comme vous et moi.
Je parle d’un instrument de cuisine, de ceux que l’on utilisait autrefois.

Ne vous précipitez pas. Vous n’avez pas de chinois et les magasins sont fermés!

Facebooktwitter

La plante chasseresse!

Cette plante est quasi animale.

Elle se déplace à vitesse minimale.
On ne la voit pas se déplacer.
Elle s’arrime et redevient végétale.
Son parfum aimante l’insecte nuptial.
C’est sa façon de s’alimenter.

Cette plante est quasi animale!

Facebooktwitter

Soyons zen!

« Restons cool, soyons zen! », dans l’enfermement.
Pensez-vous que ça tiendra bien longtemps?

La peur ne va pas éloigner le danger.
Au contraire, elle va vraiment l’exacerber!

« Restons cool, soyons zen! », dans l’enfermement.
Il faudrait que ça tienne, encore un moment.

Bien des pensées amènes s’envolent pourtant.
Des bras lassés se tendent encore à l’instant!

« Restons cool, soyons zen! », dans le confinement.
Il se pourrait que ça aide les aidants.

Facebooktwitter