Autour d’un problème!

Quand on discute en assemblée,

J’entends d’abord un brouhaha de voix invectives, de voix incisives. Puis le cadre se pose, plus ou moins handicapé.

Certains semblent accéder au plein de leurs pensées. D’autres, visiblement, veulent passer à côté. Il y en a qui préfèrent passer dans les coins, ne rien envisager. Alors, ils se mettent à parler!

Ceux, qui ont quelque chose à dire, se taisent, concentrés. Attendant qu’on les laisse parler. Ce qu’ils feront, s’ils pensent être écoutés! Certains semblent perdre pied. D’autres se révèlent bien disposés.

Nul n’est détendu encore. L’affaire n’est pas réglée!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *