Corps et Esprit!

— Il m’étonne, ce corps qui se cogne à vouloir me préserver.
— Je crois être son maître, mais je ne suis que son valet!
— C’est lui qui me permet de rouler, comme une boule de billard, dans le monde lisse que je crée!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *