Chanson pour un égo déboité!


J’ouvre et je trouve devant ma porte.
Entre! Installe-toi à ma table.
Je fais un café et te l’apporte.
Tiens! Es-tu bien confortable?

Dis-moi, quel est le vent qui t’amène?
Qu’est-ce qui te fait mal aux dents?
On n’va pas y passer la semaine.
Je n’ai pas vraiment le temps!

Ces cauchemars qui t’arrivent en cohorte!
Tu ne crois plus à tes fables!
On dirait que ton âme est morte!
Tu n’as rien de formidable!

Observe ces rets qui t’enchaînent.
Si tu veux de l’apaisement.
A vouloir rester dans la même veine,
Tu sais ce qui t’attend!

Plus habile à lire tes peines,
Tu trouveras du soulagement.
Je t’ai prêté une oreille amène.
Souris-moi avec tes dents!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *