Reste à l’ombre!

Et si, un jour, ton ombre cessait de t’imiter?

Moi, ça m’arrive parfois.

La première fois, elle m’a fait des fucks et s’est mise à danser, quand j’avais le dos tourné. J’ai du fermer mes dents pour que mon coeur reste en dedans!
Encore maintenant, il y a des moments où mon ombre fait ce qui lui plaît.

Mon ombre est bien plus forte, à la lumière.
Elle trépigne pour qu’on aille se promener.
Elle s’étire devant. Elle s’étire derrière.
Elle essaie, tout le temps, de se barrer.

Elle aurait foutu le camp, depuis longtemps, si rien ne la retenait!

Depuis le temps, on a appris à communiquer, elle et moi.

Je sais que je vais tomber, quand mon ombre est agitée.
Ce n’est pas bon pour moi, quand mon ombre est aux abois.

On ne se sépare jamais. On s’est habitués, l’un à l’autre, tout compte fait.

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *