Le terreau de l’angoisse!

Un égo malmené,
Un esprit déconstruit
Questionnent l’identité
Dont l’angoisse fait son lit!

Celui-là, il se sait
Ni aimé, ni compris.
L’angoisse va prospérer,
En finir avec lui!

Il doit se contenter
D’une vie amoindrie.
Il aura, devinez,
Une vie raccourcie!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *