Désespérants!

On ne cherche pas tous à être heureux. Excusez-moi du peu. Il y en a qui cherchent à toujours plus s’enfermer. Tout juste, sont-ils capables de se décalquer. Trop de limites tuent trop de désirs secrets.

Comment sont ces gens-là? Quel rapport ont-ils de soi à soi?

Leurs miroirs se sont tus.
L’horloge se sent vaincue!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *