Va où le vent te mène!

J’ai parlé souvent de Suivre Le Vent.
Je m’explique mal? Soyez un peu patients.

Cela dépasse la raison!
Cela vient de moi, l’enfant.
Une sensation, un frisson,
Une chanson et un cri blanc!

On se tient au chaud dedans,
Bien au chaud, là, dans son sang.
On ne bouge pas, on attend.
L’appel viendra par le vent.

On se laisse guider.
On n’veut pas se presser,
Ni, encore, hésiter.
On le suit volontiers!

On comprend intimement
Que la voix, dans le vent,
Nous dit, exactement,
Quelle voie suivre, à l’instant!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *