Pour la petite S. !

Mettre des pains à sa femme
Ou cogner sur ses enfants,
C’est un crime et c’est un drame
Qui dépasse l’entendement.

Je passais par hasard,
La chanson de Jamait,
Dit qu’il n’est pas trop tard.
Je crois bien qu’elle dit vrai.

Quitter votre maison
Est une solution,
Pour une guérison,
Dans d’autres horizons!

Un sandre est un beau poisson
Qui se passe bien de filets.
Mets fin à ta relation
Avec ce vil mulet!

Il te faut panser tes plaies.
On dirait que c’est profond.
Va vers ceux qui t’aideraient
A sortir de ta prison!

Mais, t’être faite cognée
Ne t’a, en rien, rabaissée.
Tu es faite pour rebondir.
Tu es faite pour reconstruire.

C’est la fin de quelque chose.
C’est le départ d’autre chose.
Reste une femelle en rose
Et envole-toi, si tu l’oses!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *