Annexer!

Tu tends, de ta main,
Une poignée de terre.
Comprends ça, l’indien :
Je n’en ai rien à faire!

Je suis propriétaire.
Je monte, là, mon affaire.
Je n’ fous pas tout en l’air,
Pour une poignée de terre!

Jeu de mains, jeu de vilains!
Oui, si c’est nécessaire.
Je te chasserai bien loin,
Au plus loin de ma terre!

Je m’en vais piétiner,
De mes sabots dorés,
Cette terre sacrée
Qui bascule, sous tes pieds!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *