Entre dans le conte 2 !

Je vais te faire entrer dans cette histoire, cette fois.
Tiens-toi debout, tiens-toi droit!
Je vais t’appeler Mastic. Ce sera ton nom secret.
Plus qu’une histoire, c’est un jeu tranquille. Tu es sûr d’y arriver.

Dans cette histoire, tu dois te mettre au garde-à-vous quand tu entends ces mots-là :
Ding-dong!
Se mettre au garde-à-vous, c’est comme ça.

C’est une histoire où tu devras taper sur tes genoux quand tu entendras ces mots-là :
Ping-pong!
Taper sur ses genoux, c’est comme ça.

Tu devras dire ton nom quand tu entendras le mot Mastic.
Fais bien attention, le but c’est de ne jamais se tromper et de recommencer, pour cela, autant de fois qu’il faudra.

On commence par s’échauffer. Les cloches sonnent et font Ding-dong.
Il est l’heure de jouer. Vite, Mastic, tu t’emmêles les pieds.
Dis ton nom. Mastic, réveilles-toi! C’est bien. On joue à quoi? Si on jouait au Ping-pong?
Parfait, tu es prêt. Alors on y va!

Les cloches sonnent une fois, Ding. Je n’ai pas dit Dong.
C’est n’importe quoi!
Les cloches sonnent deux fois, Ding-dong. Mastic vient chez moi.
On joue au Ping-pong. La balle fait Ding-dong. On joue au Ping-pong, Mastic et moi.
La balle fait Cling-clong. Perdu, cette fois! Dis tout fort Ding-dong et tiens-toi bien droit.
Ping-pong! Pourquoi je dis ça? Mastic, dis le moi! Ding-dong et encore Ding-dong!
Le jeu est terminé. Est-ce que tu t’es trompé?
Pas grave, on va recommencer, plus vite cette fois!

On dira que c’est une histoire sportive.
Elle ne fait pas de mal, en tout cas.

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *