Marche ou crève!

Fuyant le sombre passé,
On court vers l’heureux demain.
Ne pense plus à t’arrêter
Et lève-toi, nom d’un chien.

Pour cette vie confortable,
Tu oublierais ton cousin.
Ce doit être formidable,
Pour que tu oublies les tiens.

Il faut de la volonté
Pour tant vouloir consommer.
Il faut vouloir s’aveugler
Et rejeter l’étranger.

Fuyant le sombre passé,
On court vers l’heureux demain.
Ne pense plus à t’arrêter
Et lève-toi, nom d’un chien.

Tu fais fi de ton cousin,
Esclave en pays lointains.
Tu fais fi de ton voisin,
Plus que toi dans le besoin.

Marche ou crève comme un chien,
C’est ce que tu dis aux tiens.
Tu ne veux pas regarder
Ceux restés dans le fossé.

Fuyant le sombre passé,
On court vers l’heureux demain.
Ne pense plus à t’arrêter
Et lève-toi, nom d’un chien.

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *