Une année, ça passe vite!

Des jours longs, au goût de vase,
Un errements sans fanal,
Nous font des semaines bancales.
Nos belles années sans extase!

La douceur d’un printemps frais
Nous donne envie de l’été,
Là où le froid disparaît,
Pour un soleil irradié!

On recommence à geler,
L’année va se terminer.
Allons vite nous cacher,
En attendant notre été!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *