Se lève une armée, contre toi!

Je sais qui tu es,
Toi, le virus mauvais.
Tu es Saturnin,
Le mangeur de noms-saints!

Moi, je suis Marcus,
Enfermé et reclusse.
Moi, je suis minus,
Un bien piètre rhésus!

Je suis au supplice,
Pour ma grand-tante Alice.
Avant qu’elle dévisse,
Moi, je veux l’armistice!

Et pour t’affronter,
Je ne suis pas armé.
Je dois me lier
A d’autres volontés!

Elle est sainte Elise,
Concernée et requise.
Il est saint Eloi.
Il repart au combat!

Il y a saint Thomas
Qui entend des voix.
Il y a saint Noël
Qui ameute le ciel!

l y a saint Lucien
Qui réchauffe le pain.
Il y a saint Métis
Qui, vite, nous unisse!


On ne sera pas seuls,
A te faire un linceul.
Tu te fais, sur la terre,
Une armée d’adversaires!

Viendront des prénoms,
De tous les horizons.
Le mal-déraison
Va se prendre un carton!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *