Non, rien de rien!

Le vent se gorge de sardane,
La place se remplit de gitanes.
Car tout va bien, car tout se tient!

Les gaulois se chauffent au butane.
La Terre se remplit de cabanes.
La rue se remplit de bécanes.
Attention, il pleut des bananes!

Le vent tue les fleurs et les fane.
La place a perdu ses platanes.
Non, ce n’est rien. Non, rien de rien!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *