Déripe-toi de là!

A nous couper l’herbe sous les pieds…


Parfois, je me prends à délirer :

Si certains venaient à déraper
Et étaient, aussitôt, dégagés.
La nouvelle pourrait me dérider!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *