Un soir, tard, seul!

C’est bien d’avoir un clavier docile, sous la main.
C’est bien d’avoir des touches faciles à tutoyer.
Je serai un peu moins soûl et moins libre demain.
C’est bien d’avoir des mots fragiles à partager!

Vous dormez, je veille sur votre sommeil.
Vous rêvez beau, cela se sait, un doux miel.
Mon message, à moi, n’a rien d’artificiel.
Je vous en prie, en rêve, volez jusqu’au ciel!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *