Sous la pleue!

C’est vrai que chez toi, il pleut et que les hivers sont tristes.
A regarder pisser les boeufs, on se demande comment l’herbe existe.
Vache qui pisse, vache qui pleure. Un monde offert en sacrifice!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *