Allez, on joue!


On fonce vers la case-fuite,
En guerrier chimérique.
Les pleurs nous racornissent.
On ne vit que l’été.
On n’est jamais entier,
Toujours, en case-départ.

Quel est ce jeu qui pique?
Mais, quel est son principe?
Pour qu’en accros héroïques,
On ne fasse plus qu’y jouer!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.