Sache que…

Sache que, quand tu dis blanc
Et que tu penses noir,
On finit par le voir.

Tu parles différemment
A Jean et à Grégoire,
Côte à côte, au comptoir.

Tu fais du lèche à Jean.
Tu critiques Grégoire.
Tu leur tiens le crachoir.

Tu en oublies l’argent
Que tu dois à Grégoire.
Pour toi, c’est une bonne poire.

Tu ignores les tourments
Qui saccagent Grégoire
Et tu le pousses à boire.

Et, c’est pour ça que Jean
T’a tarté, l’autre soir.
Il ne peut plus te voir!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *