Laissez le vivre!



Sur la pointe des pieds,
L’autruchon discret
File dans sa carrée,
Sans avoir bu son lait.

Mais, pendant son passage,
Sa plume est tombée.
C’est comme un message
Qui nous a alertés.

Nous fonçons dans sa cage,
Pour le rassurer.
Moi, je suis en rage.
Elle, elle est affolée.

Il n’est pas dans son lit.
On l’entend pleurer.
Il pleure dans la nuit,
La tête dans le plancher.

Mais que lui a t’on fait?
Il est tout cassé.
Mais que vous a t’il fait
Pour ainsi l’agresser?

Notre autruchon est sage
Et il est gentil.
Il ne fait pas d’outrage,
Il est toujours poli.

Elle, elle reste avec lui,
A lui chantonner.
Je hurle à la nuit
Et j’ai envie de tuer!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *