Quelqu’un t’a contrarié?

Il est tout crabouilli, par terre.
Tu t’en sers pour paillassonner.
Elle est pendue à la patère,
Elle a du mal à poumonner.

Le chien, la tête dans son derrière,
Ne peut plus que s’intraboyer.
Oh, le chat ne fait plus son fier,
Tu l’as assis sur un balai.

Oh mon dieu, qu’est-ce que tu vas faire,
Si tu peux attraper bébé?
J’appelle immédiatement ta mère,
Il n’y a qu’elle qui peut t’arrêter!

Est-ce que quelqu’un t’aurait contrarié?

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *