La belle dame en noir!



On suit, tout d’abord, une dame en rose
Et, pendant un temps, on apprend des choses.

Puis, vient le temps de la grande dame en blanc.
Alors, on se lie. C’est l’heure des serments.

On s’installe auprès de la dame en rouge.
On enfante, en vrai. Puis, plus rien ne bouge.

Et c’est l’avènement de la dame en vert.
On s’y remet, avec un cœur ouvert.

Au loin, là-bas, flotte la dame en bleu.
Nos yeux s’ouvrent sur un monde merveilleux.

On rejoint, enfin, la belle dame en noir,
Celle que l’on poursuivait, sans le savoir!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *