Viens-t’en donc!


Viens-t’en dans ma maison,
Toi, petit ver de terre.

Ils ont, à coup de bâton,
Mis ton squelette à terre.
Cherchons la guérison,
Pour tes plaies si sévères.

Viens-t’en dans ma maison,
Toi, gentil petit frère.

Tu es en reconstruction,
Tu te lèves de terre.
Et ton chant d’oisillon,
Ce qu’il peut me plaire!

Pars vers ton horizon,
Toi, petit prince sur terre!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *