Des bêtes si discrètes!


Vois, la chouette qui élampe
Tout ce qui s’appelle souris.
Au sol, un autre se rampe
Et il les cherche, lui aussi.

Le chevreuil a le cul blanc.
S’il le cache, il disparaît.
Dîtes, vous en voyez souvent,
Des cohortes de sangliers?

Le lièvre mime l’écureuil
Qui ne fait rien que sauter,
Déjà tout en haut des feuilles.
Le lièvre se terre, dans le pré.

Maîtres blaireau et putois
Savent très bien nous éviter.
Renard et fouine, on ne les voit,
Qu’en train de s’empoulailler!

Si vous entendez gratter
Les feuilles, dessous le buisson,
Ça vient d’un merle affairé
Ou, peut-être, d’un hérisson!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.