De l’arche de pierre!


Je ferai un mirage
Qui n’est que vérité,
Que tu pourras accroire.
Je ferai un message,
En forme de bouée,
A lancer dans le noir.

Je ferai une prison,
D’épice et de réglisse,
A jamais condamnée.
Les plus fieffés larrons,
Et les chantres du vice
Voudront, tous, y entrer.

Avec des bouts de bois,
Une grande citadelle,
Pour les corps naufragés.
J’en ferai un grand toit,
Abri pour ceux et celles
Qu’il nous faut protéger.

Je ferai une tour,
Penchante, qui enchante
Ton petit cœur gelé.
Pour arroser d’amour,
Au fort de la tourmente,
Ce qui veut exister!

Une belle cathédrale,
Au cœur de nos villages,
Pour nous y rassembler.
C’est d’un orgue pas banal,
Tel un profond message,
Que l’on pourra jouer!

Un grand temple en plein air,
De chants et de lumière,
Pour la vie célébrée.
Pour adorer la terre
Et consoler la pierre
D’être froide et glacée!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *