Désolé, je peux pas rester!


Il faut que tu la chiasses,
Ton hospitalité,
De pensées dégueulasses
Sur des minorités!

Avec le temps, hélas,
Rien ne s’est arrangé.
Tu nous sers ta mélasse,
Faite de préjugés.

Je n’en peux plus, je passe.
Sans vouloir t’offenser!
Et je piétine sur place,
Je voudrais me rentrer.

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.