Des esclaves, de nos jours?



Tu l’as trouvé, au secours,
Il dormait avec le chien.
On l’avait muselé court,
Nourri de tartines de rien.

Un esclave pour les labours,
Depuis qu’il est orphelin.
Un enfant privé d’amour
Et qui ne compte pour rien.

Tu l’as arrosé d’amour
Et, enfin, il pousse bien.
Sil te sourit, en retour,
Il ne lâche pas ta main.

Ça se passe de nos jours
Et pas que là-bas, au loin.
C’est partout que ça a cours,
La traite des êtres humains!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.