Que la joie vous inonde!



La joie, c’est comme un oscar que l’on prime.
Qui se grime de toi et te secoue les racines.

La joie, c’est comme un cachet d’aspirine,
Qui soigne ta tête de bois et évacue la déprime.

La joie, c’est un ressort que l’on comprime,
Qui saute de toi à moi, en fée à ballerines.

La joie, c’est la lumière qui illumine,
Met le temps aux abois et balance toute la frime.

Ma joie, s’il faut en mots que je l’exprime,
C’est mon bonheur de toi, tes yeux qui s’illuminent!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.