On n’a qu’une vie!


C’est une vie de fantôme
Qu’on a juxtaposée.
Une vie sans atomes,
Servant à s’accrocher.

C’est une vie de chenille,
A métamorphoser.
Si le temps est tranquille,
Qu’on arrose ses pieds.

C’est une vie de cloporte,
Aux dents mal agencées,
Qui fait toujours en sorte
De tomber sur son nez.

C’est une vie de mouette,
En train de patauger,
Dedans des eaux pas nettes
Et peu oxygénées.

C’est une vie de potiche,
A se défenestrer.
C’est la vie d’une biche,
Dont on rabote les pieds.

C’est une vie funeste,
A trop se rigoler.
Une vie où l’on peste,
Mais qu’on veut adorer.

Et cette vie ultime,
Dont tu as hérité,
Elle a ça de sublime :
Tu peux en profiter!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.