La course de la Sinistraille!

On parie sur les semailles,
On parie sur les gens.
Et on se fait la bataille,
Tout se compte en argent.

La Sinistraille,
Le jeu des riches,
Homme de paille
Et chien complice.

Bien souvent, la Sinistraille
Se courre, là, nuitamment.
Sous le feu de la mitraille,
Et des emmerdements!

La Sinistraille,
Course du vice!
On encanaille
Tous les novices.

Et pourtant, la Sinistraille,
Comme tous les jeux violents,
Se nourrit de la racaille
Qui joue contre son camp.

La Sinistraille
Rit, en coulisses.
Et sur la paille,
Vivent les complices.

Mais un jour, la Sinistraille,
Comme tout événement,
Lassera notre bétail,
De plus en plus gourmand.

La Sinistraille,
Forte en malice,
Repeint la paille
Des artifices.

Et c’est ainsi que l’on taille,
En un musellement,
Tous les moments du bétail,
A vendre au plus offrant!

La Sinistraille
Meurt de son vice.
Car la canaille
Bloque l’hélice.

Méfiez-vous de la canaille,
Dite sans jugement.
Il se pourrait bien qu’elle aille
Dérégler votre temps.

La Sinistraille,
Le jeu des riches,
Homme de paille
Et chien complice.

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.