Le moinillon d’amertume!


Un moinillon d’amertume,
Affligé d’un livre blanc,
S’effaçait sous la plume
De ses douteux tourments.

Un grand marin d’aventure,
Déguisé en saint tout blanc,
Dictait les procédures
Et la couleur du temps.

Le moinillon d’amertume
Veut sa dose de printemps,
Et de l’amour en brume,
Pour colorer l’instant!

Un capitaine d’envergure
N’a que faire de ces manants.
C’est un travail plus dur
Ou pire qui les attend.

Le moinillon d’infortune,
Habillé en singe blanc,
Part chercher fortune,
Sur un monde différent!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.