La cage aux murmures!


Il y’a trop de murmures,
Dedans la cage à sang,
Pour dormir. Et c’est dur
De faire toujours semblant!

Bien trop de procédures
Et bien trop d’entregent
Colorent tes blessures
De beaux reflets changeants.

Il y’a trop de blessures,
Pour toujours, en dedans.
C’est là que la nature
Peine à muscler les gens.

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.