L’archange abandonné!


Je cherche, dans la volière,
L’oiseau qui peut voler,
Le briseur de frontières,
L’archange abandonné.

Je le cherche en enfer,
Il n’y est pas caché.
Au sommet de la Terre,
Il est là, congelé.

Je fais le nécessaire,
Pour bien le réchauffer.
S’il pleure de sa misère,
Il commence à briller.

Il dit, d’un ton sévère :
Je vais devoir bosser.
Si tu m’es nécessaire,
Contente-toi de m’aider!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.