Comme un pantin de bois!


Assis, en pantin de bois,
Sur un baquet retourné,
J’ai les pensées de l’anchois.
Je ne sais pas quoi penser.

Pourtant, il résonne en moi
Et je l’entends sans effort.
Je dois le chercher, là-bas,
Le son du chant de l’accord.

Et si ma vue n’est pas claire,
J’hésite, je veux traverser.
Un îlot calme en enfer,
Ca donne envie de nager.

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.