En pot, sur l’étagère!


Tu n’es plus un anchois,
En pot, sur l’étagère.
Tu ne fais plus de pas
Et ta trace est légère.

Tu savais, malgré toi,
Que tu étais sincère.
Cette fois, tu le vois
Et tu te laisses faire.

Dans le creux de ta voix,
Tu réchauffes tes revers.
Tu recomptes jusqu’à trois
Et cours chercher tes frères!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.